Salon de l’innovation végétale et de l’innovation agroécologique

24 & 25
novembre 2022

Parc des
Expositions
de Pau

imprimer la page partager la page envoyez nous un message

Végétaelis proposera des temps d’informations et d’échanges sur les sujets d’actualité ou sur les enjeux prospectifs. Organisés sous forme de mini tables rondes sur l’espace média positionné au cœur du dispositif ou dans l’espace attenant permettant d’accueillir plusieurs centaines de participants autour d’experts reconnus, ces temps de communication permettront aux visiteurs de Végétaelis de se saisir pleinement de leur environnement et d’élaborer leur propre vision du métier.

Le salon de l’innovation végétale et de la transition agroécologique

 

5 thèmes pour aider les grandes cultures de se projeter dans la transition agroécologique

  • INNOVATION VÉGÉTALE
  • TRANSITION AGROÉCOLOGIQUE
  • SOUVERAINETÉ AGROALIMENTAIRE
  • ESPACE TECH
  • ÉCONOMIE

Conférences et tables rondes

Programme du 24 novembre

9h30 – 11h00

Cap sur l’agriculture intelligente avec des agriculteurs experts et connectés

La transition agroécologique à l’échelle d’une exploitation résulte souvent d’un cheminement personnel de l’agriculteur. Cette réflexion stratégique conduit le producteur à développer sa propre expertise dans de nombreux domaines : connaissance affinée de son environnement, ciblage accru des interventions, utilisation d’assistants numériques, d’OAD…
Dans tous ces domaines, le numérique est omniprésent : cartographie – diagnostic – pilotage – modélisation – surveillance – robotisation …
Comment les agriculteurs et agricultrices s’engagent dans l’agriculture intelligente ? Comment les partenaires du monde agricoles les accompagnent et favorisent cette évolution ?

Vincent Motin
John Deere : Thomas Courtier
Chambre agri 64 : Guillaume Narbaïs
Cuma 640 : Fabrice Casteraa
Maïsadour : Clément Lestage

11h00 – 12h00

La production de bioénergies et la fonction nourricière de l’agriculture sont-elles compatibles ?

lors que l’UE a mis en place une série de mesures sensées stimuler la production agricole face aux risques de pénuries, quelles conséquences et quelle place pour le débouché énergétique ? Quelle place dans le mix énergétique pour les énergies issues de la biomasse ? Comment organiser cette production de biomasse au niveau d’un territoire ?

Nicole Ouvrard
Euralis : Philippe Theil
Total Energies : Ophélie Touchemoulin
Christophe Paillé

12h00 – 13h00

Financement, assurance : le défi de la sécurisation du revenu

Dans un contexte climatique et économique toujours plus instable, comment les producteurs pourront mieux sécuriser leurs productions et leur revenu ? Que peut apporter l’assurance récolte dans sa nouvelle version ? Comment les banques peuvent accompagner les projets des agriculteurs alors que les revenus sont souvent en dents de scie ? Dans quelle mesure les moyens de productions (protection des plantes, génétique…) peuvent-ils assurer une sécurisation du revenu Quelle stratégie de déploiement sur le territoire ?

Eric Dournes
Crédit Agricole Pyrénées Gascogne : Mme Béatrice Thorignac
Groupama : François Schmidt

15h00 – 16h30

Conférence – L’enjeu de la transition agroécologique pour les grandes cultures

En introduction de cette conférence, François Bayrou, Haut-Commissaire au Plan, apportera sa vision prospective sur la stratégie agricole Française. Souveraineté alimentaire, limitation des impacts environnementaux, notre agriculture dispose t’elle des atouts nécessaires pour relever ces défis ?
Les filières des grains, du sucre, les huiles, des protéines végétales ont un rôle considérable dans la souveraineté alimentaire de la France et de l’Europe. Ces filières doivent dans le même temps faire face au contexte géopolitique et à l’enjeu climatique. Il s’agit à la fois de s’adapter au changement climatique et de réduire son impact. Comment les politiques publiques accompagnent la transition agroécologique ? Quelles sont les actions de la profession agricole et des filières grandes cultures ? Comment la R&D peut amener des solutions aux producteurs ? Quels sont les indicateurs de réussite à cette transition ?

Nicole Ouvrard
François Bayrou
Christiane Lambert
Anne-Claire Vial
Agence de l’eau

16h00 – 17h00

Grandes cultures : le pari réussi du carbone et de la réduction de l’impact environnemental

Les grandes cultures, reconnues pour leur productivité et leur efficience, peuvent elles se positionner en tant que parties prenantes de la lutte contre le réchauffement climatique ? Avec plus de 2 tonnes de CO2 stockés par hectare et par an, certaines espèces bénéficient d’un potentiel considérable dans la lutte des émissions des GES. Autre atout révélé par l’étude nationale publiée durant l’été 22, une fréquence de traitement des cultures très réduite, distinguant positivement certains bassins de production de grandes cultures des autres.
Alors, un plébiscite ? Pas sûr, car tout n’est pas si rose. Entre points de force et fragilités, nous débattrons de leur potentiel et de leur place dans transition agroécologique

Eric Dournes
AGPM : Gildas Coten
Euralis : Baptiste Cuny
Terres Inovia :  Mathieu Abella
Syngenta : Xavier Thevenot

Programme du 25 novembre

9h15 – 10h15

Quelle contribution positive de l’agriculture dans l’évolution du mix énergétique

La production d’énergie issue des grandes cultures, par le biais de la méthanisation en substitution des énergies fossiles, produit des effets environnementaux avérés. L’agrivoltaïsme semble également disposer d’un fort potentiel. Dans ces conditions, quel potentiel et quelle valorisation attendre pour les producteurs et les filières ? l’agriculture peut-elle source de solutions 

Eric Dournes
Terega : Lionel Lalanne
Arvalis : M. Hérédia
Total Energies : Ophélie Touchemoulin
EDF/EDF Renouvelables : Emmanuel de Bourmont

10h30 – 12h30

Conférence – Génétique et sélection variétale : comment allier performance, transition agroécologique et résilience

Reconnue pour la qualité de sa recherche et de son réseau de production, la filière française des semences est sous pression. Les agriculteurs, en particulier les producteurs de maïs et de cultures estivales, sont en attente très forte vis-à-vis des sélectionneurs pour leur apporter des solutions leur permettant de s’adapter au réchauffement climatique alors qu’ils doivent dans le même temps réduire l’usage des pesticides. Où en est la recherche publique et privée ? Les sélectionneurs ont déjà introduit des critères de résilience dans leurs schémas de sélection ; quelles sont les échéances pour en voir les résultats ? Tout cela se fera-t-il au détriment de la performance ?

Nicole Ouvrard
AGPM : Noëlle Poisson
FNPSMS : Pierre Guillaumin
AGPM : Arthur Boy
INRAE : Alain Charcosset
KWS : Remy Merceron
LIDEA :  Anne Sureau
FNPSMS : Valérie Brochet

 

12h30 – 13h30

Le numérique, votre allié sécurité

De plus en plus d’exploitations agricoles sont victimes de vols et dégradations de matériel, comment réagir sans se mettre en danger et alerter les autorités grâce aux nouvelles technologies ?

V. Motin
Gendarmerie : Lieutenant-colonel Philippe ROMANETTO
Guy Estrade

13h30 – 14h30

Irrigation connectée : faire mieux avec moins

Soubresaut climatique ou nouveau standard ? L’été 2022, qui a mis à mal tant de cultures prometteuses, a éveillé les consciences sur ce que pourra être chaque été dans un avenir proche. Si l’eau est abondante dans la majorité des terroirs français, son utilisation doit être optimisée et l’efficience des apports en eau par l’irrigation doit être une priorité.
Plusieurs spécialistes présenteront les innovations permettant d’améliorer l’efficience de l’irrigation et détailleront les marges de progrès procurées par un pilotage connecté.

Nicole Ouvrard
Corhize : Serge Escuraing
Arvalis : Julien BOYER
Groupement des irrigants : Guy Estrade
Maisadour : Paul DANÉ-GRASA